LES POULES

  • Origine des poules
  • Elevage
  • Besoins et vie sociale
  • Intelligence

ORIGINE DES POULES

Les poules et coqs, comme les autres oiseaux, descendent de petits dinosaures à plumes qui vivaient sur terre il y a 150 millions d’années. Ils ont hérité de leurs ancêtres des caractéristiques physiques telles que les plumes et la morphologie des pattes.

Il y a 10000 ans environ, alors que l’homme se sédentarise, il domestique alors un certain nombre d’animaux. On estime que la poule est domestiquée en Asie entre -8000 et -6000 ans avant notre ère. On présume que le coq est introduit dans les villages à des fins de divertissement lors de combats de coqs, ou grâce à leurs plumes colorées, pour la confection de parures et décorations. Les poules auraient ensuite été utilisées comme réserve de nourriture pour les voyageurs du fait de leur petite taille.

Les poules actuelles (Gallus gallus domesticus) descendent de Gallus gallus dit coq de Bankiva. Ces oiseaux vivent dans les forêts du sous continent indien et en Asie du Sud Est. L’espèce s’est ensuite dispersée dans le monde entier. Les poules et coqs auraient aussi des gènes provenant de Gallus sonneratii.

Les poules et poulets ont été sélectionnés génétiquement sur les critères qui interressent les humains pour eur consommation. Si une poule sauvage pond entre 15 et 20 oeufs par an, les poules modernes peuvent pondre plus de 300 oeufs. Les poules et poulets utilisés pour la chair ont eux été selectionnés pour avoir une croissance très rapide de leurs muscles.

ELEVAGE DES POULES

POULES PONDEUSES

En France il y a 42,6 millions de poules pondeuses.

L’histoire des poules pondeuses commence dans un immense couvoir. L’oeuf met 21 jours à éclore. A l’éclosion, les poussins sont triés et les mâles sont éliminés. Pour limiter les blessures, les becs des femelles sont épointés (débecquage ou épointage) dans la majorité des élevages.

A partir de 18 semaines, les poules sont placées dans l’élevage où elles resteront jusuqu’à l’âge de 18 mois. A cet âge, la production d’oeufs commence à diminuer et pour assurer une bonne rentabilité de l’élevage, les poules sont généralement renouvellées. La plupart vont alors à l’abattoir.

Il y a différents types d’élevage. 

57,8% des poules sont élevées en cages (code 3 sur l’oeuf), 8% sont élevées dans des bâtiments sans accès à l’exérieur (code 2 sur l’oeuf), 34,2% sont élevées en batiments avec accès au plein air (code 1 ou 0 sur l’oeuf).

POULES A VIANDE

En France il y a 800 millions de poulets élevés et abattus pour la chair chaque année.

Tout comme les poules pondeuses, l’histoire des poulets de chair commence dans un couvoir industriel. A l’éclosion, certains élevages se séparent des femelles. D’autres non. Les poussins, alors âgés d’un jour, sont envoyés das des élevages d’engraissement où ils vont rester jusqu’à leur départ à l’abattoir.

En France 83% des poulets sont élevés dans des batiments.

A l’âge de 35 jours dans les élevages standards, 58 jours dans les élevages certifiés ou 85 jours dans les élevages fermiers, les poulets sont envoyés à l’abattoir.

BESOINS ET VIE SOCIALE

  • DUREE DE VIE

Elevés dans de bonnes conditions et soignées, les poules et coqs peuvent vivre jusqu’à 12 ans. Mais en réalité, les animaux hybrides ne vivront que 5 à 8 ans.

  • PONTE

En général, une poule commence à pondre moins à partir de ses deux ans et diminue ensuite progressivement sa ponte jusqu’à l’arrêter. Certaines races pondent jusqu’à 8 ans.

  • SENS

Ces animaux ont une vue et une ouïe très développées. Elles perçoivent très bien les couleurs.

  • COMMUNICATION

Leur communication se fait principalement par des signes visuels et auditifs tels que les posture et les vocalisations.

  • BESOINS

Pour être heureux, ces oiseaux ont des besoins à satisfaire : 

    • Assouvir ses besoins naturels : tels que gratter le sol, faire des bains de terre ou de sable, …
    • Vivre en compagnie de congénères
    • Avoir des aménagements comme un perchoir et un pondoir. Bien que certaines poules dorment au sol (ce qui s’observe souvent chez les poules qui ont vécu en élevage), la plupart seront plus à l’aise perchées dans les arbres ou des perchoirs. De la même manière, si certaines poules pondent à l’endroit où elles se trouvent, elles préfèrenet généralement le faire dans l’intimité d’un nid douillet.

INTELLIGENCE

Les poules et coqs souffrent de nombreux préjugés et sont généralement considéré·e·s comme ayant un faible niveau d’intelligence en comparaison d’autres animaux.

Mais Louis Mario, un spécialiste du comportement animal, a analysé de nombreuses études ayant étudié ces animaux et a publié un article qui va à l’encontre de ces idées reçues. Il conclue d’ailleurs son article en affirmant que les poules et coqs sont aussi complexes sur le plan cognitif, émotionnel et social que la plupart des oiseaux et mammifères. Leurs capacités sont similaires à ce que nous observons chez d’autres animaux considérés comme extrèmement intelligents.

Il liste certaines de leurs capacités telles que le raisonnement par déduction logiques, capacité que l’être humain ne développe que vers l’âge de 6 ans. Les poules et coqs ont des capacités arythmétiques, d’auto-évaluation, prennent des décisions en fonction de ce qui est le mieux pour eux, sont capables d’empathie et ont des personnalités disctinctes. 

Leur communication est relativement complexe et utiliserait au moins 24 vocalises différentes.

Les poules et coqs peuvent aussi apprendre à se soigner. Il a été observé lors d’une expérience qu’elles et ils choisissent des granulés contenant un anti-inflammatoire en cas de douleur.